DOCTEURE EN DANSE - CHERCHEUSE ASSOCIEE
DÉPARTEMENT DANSE - UNIVERSITÉ PARIS 8

ATER
UNIVERSITÉ LUMIÈRE LYON 2

 
axelle.lo@neuf.fr
HISTOIRE DE LA DANSE (XXE SIÈCLE, OCCIDENT)
SYSTÈMES D'ÉCRITURE POUR LE MOUVEMENT
CINÉTOGRAPHIE LABAN
Tout en suivant un cursus universitaire en langue, littérature et civilisation allemande (université Lille 3), puis en arts du spectacle au département Danse de Paris 8, Axelle Locatelli se forme également à la danse contemporaine et jazz (studio Peter Goss, centre de formation professionnelle Rick Odums). Elle travaille ensuite avec différents chorégraphes dont Nadine Beaulieu et Sylvie Le Quéré, et enseigne la culture chorégraphique dans plusieurs structures (Studio 920, conservatoires de Cergy-Pontoise et Maisons-Alfort).
Ses recherches en maîtrise et DEA la conduisent à questionner les systèmes d'écriture en danse, et en particulier la cinétographie Laban. Elle suit la formation en cinétographie proposée par le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et obtient le diplôme de perfectionnement en 2009. Axelle Locatelli intervient alors au département Danse de Paris 8 dans les ateliers que Laëtitia Doat mène autour de la question de la transmission du répertoire de la danse moderne américaine par le biais des partitions chorégraphiques (2008-2010). Elle est ensuite chargée de cours en cinétographie à la faculté des Lettres, Sciences du langage et Arts de l'université Lyon 2 (2010-2011).
Doctorante contractuelle au sein du « laboratoire d'analyse des discours et pratiques en danse » depuis 2012, Axelle Locatelli mène, sous la direction d'Isabelle Launay, des recherches sur les pratiques de danse chorale qui se sont développées notamment en Allemagne pendant l'entre-deux-guerres.

Dernière mise à jour : septembre 2019