CHERCHEUSE AU CEAC - CENTRE D'ÉTUDE DES ARTS CONTEMPORAINS


MAîTRESSE DE CONFÉRENCE
DÉPARTEMENT ARTS DE LILLE 3

 
HISTOIRE CULTURELLE DE LA DANSE
HISTOIRE DU CORPS
ÉCRITURES DE LA DANSE
DANSE ET ARTS PLASTIQUES
CHAMP : OCCIDENT, ÉPOQUES MODERNE ET CONTEMPORAINE
Marie Glon a terminé en 2014 une thèse d'histoire intitulée "Les Lumières chorégraphiques. Les maîtres de danse européens au cœur d'un phénomène éditorial (1700-1760)", sous la direction de Georges Vigarello (École des Hautes Études en Sciences Sociales). Ce travail, croisant l'étude des pratiques des danseurs, l'histoire du corps et l'histoire du livre, portait sur la "Chorégraphie ou l'art de décrire la dance", premier grand système d'écriture de la danse, publié à Paris par Raoul-Auger Feuillet en 1700 : il s'agissait de mettre à jour les pratiques liées à la Chorégraphie au XVIIIe siècle et de comprendre les reconfigurations que ces pratiques occasionnèrent dans le milieu de la danse.

Durant ses années de thèse, Marie Glon a enseigné quatre ans, en tant qu'ATER puis chargée de cours, au sein du département Danse de l'université Paris 8, pour des cours d'histoire des notations, de méthodologie de l'écrit et méthodologie de la recherche. En septembre 2015, élue maître de conférences en danse au département Arts de Lille 3, elle a rejoint le Centre d'Etude des Arts Contemporains, où elle poursuit ses recherches sur l'histoire de la danse, dans ses aspects sociaux et esthétiques.

De 2003 à 2015, elle a assuré la rédaction en chef de la revue "Repères, cahier de danse", publiée par la Briqueterie / Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne (http://www.cairn.info/revue-reperes-cahier-de-danse.htm) et a conçu des programmes de médiation et de formation en culture chorégraphique pour plusieurs institutions, comme le Centre Pompidou, Arcadi ou le musée du Louvre. Elle a notamment coordonné, entre 2009 et 2013, la Petite université populaire de la danse (partenariat entre le Théâtre National de Chaillot, le musée du Louvre et le département Danse de l'université Paris 8).

Dernière mise à jour : juin 2018