RESPONSABLE DU DÉPARTEMENT DANSE - UNIVERSITÉ PARIS 8
PROFESSEURE

CO-RESPONSABLE DE L'ÉQUIPE DISCOURS ET PRATIQUES EN DANSE


ENTRETIEN
isalaunay@wanadoo.fr
HISTOIRE ET MÉMOIRE DE LA DANSE, XIXE ET XXE SIÈCLES
ESTHÉTIQUE DES OEUVRES CHORÉGRAPHIQUES
Après des études en littérature française, Isabelle Launay obtient l'agrégation de Lettres modernes en 1989 et enseigne la littérature française en lycée dans la région parisienne. Elle mène aussi des recherches en danse qui aboutissent à l'obtention d'un doctorat intitulé "A la recherche d'une danse moderne, étude sur les écrits de Rudolf Laban et Mary Wigman" (sous la direction de Michel Bernard), soutenu en 1994 au département danse de l'université Paris 8 Saint-Denis.
Elle enseigne depuis 1995 l'histoire du corps, l'histoire de la danse et l'esthétique dans ce même département en qualité de chargée de cours, de PRAG, de Maîtresse de conférences (en 1998) et de Professeure depuis 2008. Elle a co-dirigé le département danse de 1999 à 2009 avec Hubert Godard puis avec Isabelle Ginot. Elle co-dirige aussi, avec Isabelle Ginot, la sous-équipe de recherches « Analyse des pratiques et des discours du champ chorégraphique », au sein de l'Equipe d'Accueil « Esthétique, musicologie et création musicale » de l'Ecole Doctorale en Arts de Paris 8. Par ailleurs,  elle est membre de l'Association des Chercheurs en Danse, et fut membre du collège pédagogique fondateur du Centre national de danse contemporaine d'Angers, (2002 à 2006) où elle enseigne toujours régulièrement.

Ses recherches portent sur l'histoire de la danse contemporaine depuis le XXe siècle, notamment en France et en Allemagne. Dans cette perspective, elle mène un travail critique sur
- l'historiographie en danse et ses méthodes, les modèles de pensée à l'œuvre dans la discipline « histoire de la danse »,
- l'histoire et la mémoire des œuvres chorégraphiques, à savoir autant l'analyse et la description de leur contexte et de leurs conditions d'émergence, que de leur devenir. Elle s'attache ainsi aux processus de mémorisation, à l'analyse des sources et de leur fabrique, ou encore aux surfaces d'inscription matérielles et immatérielles qui permettent la « transmission » et surtout la transformation des savoir-faire et des œuvres chorégraphiques. Cette recherche porte ainsi sur les poétiques de la mémoire en danse ou sur l'histoire de la danse telle qu'elle se construit par et dans les œuvres dans un jeu complexe d'intertextualité et d'intergestualité,
- l'histoire de la définition du métier en danse, de ses représentations et de la constitution d'un imaginaire propre aux communautés de travail qui constituent le milieu de la danse professionnel. Dans cette perspective, elle travaille en 2009 avec Julie Perrin sur l'histoire des autobiographies de danseurs.
Parce que cette histoire appelle une approche transversale, cette démarche se nourrit des travaux en histoire culturelle, en anthropologie des arts, en esthétique contemporaine, et des travaux critiques effectués dans le domaine littéraire ou cinématographique.

Isabelle Launay est régulièrement sollicitée par des structures pédagogiques (au CNDC d'Angers - sous la direction d'Emmanuelle Huynh, au CCN de Montpellier dans la formation EX.ER.CE - sous la direction de Mathilde Monnier...) ou culturelles (Théâtre de la Ville, de la Cité internationale à Paris, CCN de Rennes, Théâtre de Chaillot). Ses conférences portent alors sur l'histoire de la danse, sur la transmission et sur des thèmes liés à la résidence d'un artiste ou à une programmation. Elle est encore souvent invitée à l'étranger pour des cours ou conférences, notamment au Brésil, au Japon.

Enfin, elle a accompagné différents projets chorégraphiques :
- assistante pour la pièce "Attractions étranges" de Cécile Proust en 1996
- membre actif du Groupe des Signataires du 20 aout (1998-2002) 
- performance dans "Facultés" de Boris Charmatz 
- participante de "Tollé" d'Alain Michard
- conseillère artistique pour "Phasmes" de Latifa Laâbissi
- performance dans "Conférence massée" avec Latifa Laâbissi et Laurent Pichaud 
- conseillère artistique pour la pièce "Neuf" de Loïc Touzé
- recherche avec les Carnets Bagouet sur la reprise de "Meublé sommairement" de D. Bagouet en 2000
- direction artistique avec Mathilde Monnier pour les événements Skene (2003), et Exercer les images (2009), CCN de Montpellier.

Dernière mise à jour : janvier 2017