DOCTORANTE EN COTUTELLE
MUSÉOLOGIE, MÉDIATION, PATRIMOINE - UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL (UQAM) & UNIVERSITÉ PARIS 8

BOURSIÈRE DU CONSEIL DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES DU CANADA (CRSH)


 
julieannecote@gmail.com
MUSÉOLOGIE, PATRIMOINE ET COLLECTION
HISTOIRE ET MÉMOIRE DE LA DANSE
Formée en danse contemporaine à l'Université Concordia à Montréal, Julie-Anne Côté a travaillé comme danseuse et chorégraphe. Passionnée par la mémoire de la danse, elle obtient un Master de muséologie à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), récompensée par le prix Roland Arpin en 2012. Elle s'installe à Paris en 2013 dans le cadre d'une cotutelle de thèse en Muséologie, médiation, patrimoine à l'UQAM et au département de danse de l'Université Paris 8 sous la direction d'Yves Bergeron et d'Isabelle Launay. Boursière du Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada, ses recherches sur la préservation et la muséalisation de la danse ont été présentées lors de conférences et publiées dans des revues d'art et de muséologie.

Son projet doctoral analyse le mode d'entrée de la danse au musée et porte sur quatre collections de danse : Archives Internationales de la Danse à Paris, Victoria and Albert Museum à Londres, Musée de la danse à Rennes et la Fondation Jean-Pierre Perreault à Montréal. Cette étude de cas examine des manifestations concrètes de collecte, de préservation et de muséalisation du patrimoine chorégraphique. L'observation des collections et de leurs interprétations muséologiques s'inscrit dans le champ théorique de la muséologie et de la recherche en danse.

Commissaire à Arsenal art contemporain à Montréal, elle collabore à divers projets mettant de l'avant la muséalisation des arts vivants. Elle a aussi travaillé sur différents projets artistiques et muséologiques notamment : en commissariat en ligne au Laboratoire de recherche NT2 de l'UQAM, à la médiation éducative du Musée d'art contemporain de Montréal, au sein du comité scientifique pour l'exposition Corps rebelles au Musée de la civilisation à Québec, comme commissaire-chorégraphe dans le cadre du Symposium international sur le commissariat des arts de la scène à Montréal et à titre d'auxiliaire de recherche et d'enseignement à la faculté des arts de l'UQAM.

Dernière mise à jour : octobre 2019