ADM
Outre une introduction historique aux techniques d'analyse du mouvement, le cours aborde un ensemble d'outils, théoriques et pratiques, essentiels à la compréhension de l'organisation posturale et des principes qui organisent le mouvement. Parmi les thèmes traités : l'analyse du terme « corps », la dynamique posturale, le rapport à la gravité, l'équilibration, le différentiel haut/bas, le pré-mouvement, les gestes fondateurs.
Par l'expérimentation, l'observation et l'échange, les étudiants sont également confrontés à l'étude de modèles théoriques - le modèle de circulation et le modèle de la relation à l'espace - ainsi qu'à l'étude des coordinations du mouvement - spinal, homologue, homolatéral et controlatéral.
Parmi les objectifs du cours : éveiller la perception de chaque étudiant et encourager la lecture des dynamiques et des qualités propres aux gestes.
Analyse chorégraphique
Partant d'une brève analyse historiographique des danses de l'Inde, le cours examine les créations chorégraphiques des artistes de la diaspora indienne, prenant comme étude de cas le danseur indo-anglais Akram Khan. Formé au Kathak (danse du nord de l'Inde) et successivement à plusieurs styles de danse contemporaine, ce danseur a conçu un nouveau langage, le « contemporary kathak », qui tente de réinterpréter sous une clef contemporaine cet ancien style de danse indienne.
Prenant appui sur certains modèles de l'analyse du mouvement, le cours donne la possibilité d'interroger le rapport à la figure et au modèle, constitutif des danses classiques de l'Inde. Akram Khan a en effet rendu perceptibles, sur scène, non pas les formes, mais les dynamiques et les sensations propres au kathak, ouvrant la voie à une « autre » esthétique indienne.
L'examen de ses pièces consent aussi permttra de remettre en cause la notion d'hybride, couramment associée aux créations de la diaspora. Jamais problématisée, cette expression dissimule en réalité un phénomène très complexe. Il s'agit alors d'examiner le rôle et la signification de la notion d'hybride, questionnant la pertinence de son utilisation pour un discours sur le corps.
Esthétique : réceptions de la danse indienne
2008-2009
Ce cours propose une réflexion sur les modalités de réception des danses indiennes en Occident. Une introduction à l'historiographie indienne et aux codes esthétiques qui informent ses danses traditionnelles permet d'acquérir des outils de lecture spécifiques. Ces connaissances nous aident à projeter un nouveau regard sur l'œuvre de Ruth St Denis et à faire résonner ses créations avec les recherches corporelles de certains chorégraphes de la diaspora indienne.
Initiation au Bharata Natyam, danse classique du sud-est de l'Inde
Suivant l'enseignement oral reçu par des maîtres de Bharata Natyam, le cours se propose trois objectifs :
- Donner les bases techniques de ce style de danse indienne en abordant :
les positions et les combinaisons de « danse pure » (nritta) à travers l'étude de certains adavus,
le rythme (tala),
le langage symbolique des gestes d'une seule main (assamiuta hasta) et de deux mains (samiuta hasta),
l'aspect narratif de la danse, l'abhinaya, qui rend visible la relation entre geste et texte poétique.
- Donner des repères historiques sur les origines du Sadir-Bharata Natyam et le processus de « reconfiguration » urbaine et classique qu'il a entrepris au début du XXème siècle.
- Nommer ce qui constitue l'esthétique du Bharata Natyam à travers l'observation et la réflexion théorique. Cela permettra à chaque étudiant de définir l'écart esthétique et culturel expérimenté à travers la pratique.
Le Bharata Natyam et son répertoire
Le cours tendra à approfondir les éléments techniques travaillés en première année de licence (adavus, hasta, abhinaya) et à susciter une réflexion critique sur la notion de répertoire dans les danses de l'Inde. Au cours du semestre, les élèves seront confrontés à l'apprentissage d'un bref extrait d'une pièce de répertoire (pushpanjali). Cette expérience pratique permettra de soulever un ensemble de questions plus proprement théoriques :
la définition d'un répertoire à la cour de Tanjore (XIX siècle),
le margam, l'ensemble des pièces qui composent le répertoire du Bharata Natyam,
la redéfinition du margam dans le contexte occidental,
le processus de création chorégraphique et la relation au texte et à la musique,
la transmission du répertoire et sa notation,
la question de l'interprétation.
Méthodologie de l'écrit
2007-2009
Ce cours de méthodologie cherche à accompagner les étudiants dans leur pratique de l'écrit et à les exercer à une lecture critique de textes en danse. A travers de nombreuses lectures et des exercices écrits réguliers, il permet d'acquérir des outils méthodologiques (commentaire de texte, élaboration de problématique et plan, constitution d'une bibliographie) et les bases d'une culture théorique en danse.
Publier "en" danse
2008-2008
Cet atelier se consacre à la création du site du département Danse, ouvert en 2005-2006 ; il s'agit à la fois de poursuivre la mise en œuvre pratique du site et la production des documents qui en composent les pages.