DIRECTION DE PUBLICATIONS
revue étoilements
co-fondatrice et membre du comité éditorial de la revue étoilements de septembre 2007 à juin 2010 (ainsi que chargée d'édition), ed. Collectif Jeune Cinéma, Paris.
http://www.cjcinema.org/pages/etoilements.php
Funambule
Collaboration à la direction du numéro 8 de la revue des étudiants et chercheurs du Département Danse de Paris 8, paru en octobre 2008.
CONTRIBUTION DANS DES OUVRAGES COLLECTIFS
« Les agendas multiples d'Imagine 1 » et « Imagine 1 : quelle utopie sociale ? »
Edition CND, 2020, p. 29-33 et 73-77
Deux extraits de l'enquête menée sur la première édition du programme de médiation par la danse, Imagine, conduite par le Centre national de la danse avec 4 structures de la Seine Saint-Denis, auprès de quatre groupes de femmes en non-mixité.
Fabriques et ruines du sentir
in Eco-somatiques. Penser l'écologie depuis le geste, dir. I. Ginot, J. Clavel et M. Bardet, éditions Deuxième époque, Montpellier, 2018, p. 241-256
Danse
in Encyclopédie critique du genre, (J. Rennes & L. Greco, éditeurs), La Découverte, Paris, 2016
Micropolitiques des affects somatiques. À propos d'une pratique de Feldenkrais [...]
in Penser les somatiques avec Feldenkrais. Politiques et esthétiques d'une pratique corporelle, sous la dir. d'Isabelle Ginot, L'Entretemps, coll. Lignes du corps, Paris, 2014, p. 115-54
Titre complet : Micropolitiques des affects somatiques. À propos d'une pratique de Feldenkrais en Appartements de coordination thérapeutique
Somatiques, esthétiques, politiques
in Isabelle Ginot (dir.), Penser les somatiques avec Feldenkrais, ouvr. coll., Editions L'Entretemps, Lavérune, collection « Lignes de corps », 2014, p. 17-24
Chapitre collectif de Marie Bardet, Carla Bottiglieri, Joanne Clavel, Isabelle Ginot et Violeta Salvatierra.
À partir du récit d'expérimentations de pratiques somatiques auprès de publics en situation de précarité sociale et des institutions qui les accompagnent, ce texte collectif pose les bases d'une réflexion sur de possibles usages politiques des pratiques somatiques, et les difficultés qui peuvent les accompagner.
Du bien-être comme devenir subjectif: techniques du corps et techniques de soi
Le Bien-être, sous la dir. de A. Florin et M. Préau, Paris, L'Harmattan, coll. Logiques sociales, 2013, p. 243-254
Article de Carla Bottiglieri, Isabelle Ginot et Violeta Salvatierra.
Ce texte s'efforce de penser les usages divers - et parfois contradictoires - de la notion de bien-être suivant le "marché" des pratiques corporelles de loisir (ou dites aussi "de bien être"), en les confrontant à la question du bien-être telle qu'elle est prise en compte (ou pas) dans l'accompagnement des personnes en situation d'exclusion sociale. L'article s'appuie, d'une part, sur la conduite d'ateliers de pratiques somatiques pour des personnes en situation d'exclusion sociale, sur leur témoignages et leurs représentations du "bien être", ainsi que sur les représentations des professionnels des structures les accueillant.
Le Corps K. An inventory of postures of dominance and submission towards a [...]
in Maps of Precariousness - Forms and processes, social imaginaries and subjectivities, sous la direction de Emiliana Armano and Annalisa Murgia, Bologna,Odoya, 2011
Titre complet : Le Corps K. An inventory of postures of dominance and submission towards a recombinant composition of precarious bodies . Par le Collectif presque ruines (parmis lesquels : Carla Bottiglieri et Violetta Salvatierra)
ARTICLES
Vouloir croire entrevoir #29
avec Violeta Salvatierra
in Les Cahiers d'À bras le corps, n°2, Paris, mai 2015, p. 12 à 17.
12 décembre 2013
in Journal des Laboratoires d'Aubervilliers 2014/15 Cahier C "DEsFIGURES TOXIQUES"
écrit par P. Le Boulba et V. Salvatierra.
vouloir croire entrevoir #1
in Cahiers d'A bras le corps n°1, Paris mai 2014, p. 10-15
écrit par P. Le Boulba et V. Salvatierra
Le cinéma dans les mains de Catherine Corringer (à propos de Smooth)
in étoilements n° 9 "Peaux", Paris, décembre 2009, ed. Collectif Jeune Cinéma
Pistes de réflexion sur la transmission des œuvres en butô
Funambule, n°8, 2008, p. 26-39
Article de Sylviane Pagès et Violeta Salvatierra
Ce texte met en lumière une des évolutions récentes du butô en France : la constitution d'un répertoire au sein des compagnies butô et la transmission d'œuvres à des danseurs contemporains. Ces études de cas permettent de questionner les notions de répertoire et d'œuvre chorégraphique dans le champ du butô.

Publié avec l'aimable autorisation de l'association Anacrouse.
ENTRETIENS AVEC L'AUTEUR
Devenir chercheuses en danse
Etre chercheur en danse, Recherches en danse n°1, 2014, Revue Internationale en ligne de l'Association des Chercheurs en Danse,
Joanne Clavel, Sophie Jacotot, Isabelle Launay, Ninon Prouteau-Steinhausser et Violeta Salvatierra, « Devenir chercheuses en danse », Recherches en danse [En ligne], 1 | 2014, mis en ligne le 13 février 2014. URL : http://danse.revues.org/516
En décembre 2012, Joanne Clavel, Sophie Jacotot, Isabelle Launay, Ninon Prouteau-Steinhausser et Violeta Salvatierra ont souhaité se rencontrer autour de la question très large du devenir « chercheur en danse », la thématique qui venait d'être lancée pour inaugurer la revue Recherches en danse. La retranscription de cet entretien donne la matière d'un texte choral, où expériences diverses et questionnements autour des pratiques du métier se formulent et se partagent. Témoignage non exhaustif, cet article se veut comme un instantané pris au cours d'une conversation entre des collègues aux statuts variés. Sur un ton libre, chacune évoque son parcours, les motivations qui l'animent, les pratiques qui alimentent ses recherches, sa manière singulière de travailler en dialogue avec plusieurs disciplines, et pour finir le rôle de la danse dans la possible remise en jeu des cadres politiques et scientifiques de la recherche universitaire.

URL : http://danse.revues.org/516

THÈSE ET HABILITATION
L'atelier de danse et d'éducation somatique comme espace d'expérimentations micropolitiques
Doctorat, université Paris 8, sous la direction d'Isabelle Ginot, 2020
Cette recherche porte sur l'usage de pratiques corporelles du champ de la danse contemporaine et des techniques somatiques dans des contexte de soin et de précarité sociale. À travers trois études de cas, elle s'intéresse à la manière dont de telles pratiques peuvent soutenir des processus de subjectivation aux potentiels émancipateurs. Proches des dispositifs de recherche-action, elles proposent une diversité d'outils méthodologiques et de postures de recherche. Les trois expériences, qui composent les trois parties de la thèse, sont : un projet d'ateliers hebdomadaires de la méthode Feldenkrais dans un service d'Appartements de coordination thérapeutique (A.C.T.) à Kremlin-Bicêtre ; une intervention avec des ateliers d'éducation somatique et de danse dans un club thérapeutique parisien, dans le champ de la psychiatrie ; et l'expérience de partage d'une pièce chorégraphique, Legacy (2015), de Nadia Beugré, avec un groupe de femmes, habitantes d'Aubervilliers, dans le cadre du projet expérimental de médiation artistique, porté par le CND, nommé IMAGINE.